Elezioni a dicembre 2020

Novembre 2019

LE AUTORITÀ LOCALI SONO IMPLICATE NEL PROCESSO ELETTORALE DALL’AUTORITÀ NAZIONALE DELLE ELEZIONI

L’AUTORITÀ’ NAZIONALE DELLE ELEZIONI (ANE) HA SENSIBILIZZATO QUESTO 10 SETTEMBRE 2019 LE AUTORITÀ’ LOCALI DI BANGUI, BIMBO E BEGOUA A FACILITARE IL LAVORO DI MAPPATURA CHE SARA’ AVVIATO MOLTO PRESTO. 

Il primo turno di elezioni è previsto per Dicembre 2020, in linea con il calendario dell’organo di gestione delle elezioni. In questo contesto, l’ANE sensibilizza le autorità locali ad impegnarsi maggiormente per la riuscita di questa operazione.

Bernard Kpongaba, vice presidente dell’ANE, giustifica questo richiamo con la volontà di questa istituzione di fare della pedagogia. « I nostri agenti saranno impiegati sul territorio per fare un lavoro di mappatura. Per questo fatto, noi non possiamo muoverci sul territorio senza coinvolgere i notabili, i prefetti, i sottoprefetti e i sindaci » ha indicato.

«Abbiamo ritenuto necessario interloquire con i presidenti di delegazione sulla mappatura», ha spiegato il Sig. Kpongaba, per mostrare a questi notabili «quali sono le aspettative dell’ANE per consentire loro di intervenire efficacemente e di dare un contributo adeguato».

Le conclusioni di questa mappatura sono indispensabili per il prosieguo del processo.  « Questa operazione di mappatura permetterà all’ANE di saper quanti seggi installare e dove » ha proseguito.

——————————————————————————————————————————-

Les autorités locales sont impliquées dans le processus électoral par l’Autorité Nationale des Elections.

L’Autorité Nationale des Elections (ANE) a sensibilisé ce 10 septembre 2019, les autorités locales de Bangui, Bimbo et Bégoua à faciliter la tâche au travail de cartographie qui sera lancé très bientôt.

Le 1er tour des élections groupées est prévu pour décembre 2020 conformément au chronogramme de l’organe de gestion des élections. Dans ce contexte, l’ANE sensibilise les autorités locales à s’impliquer davantage pour la réussite de cette opération.

Bernard Kpongaba, vice-président de l’Autorité Nationale des Elections justifie cette rencontre par la volonté de cette institution de faire de la pédagogie. « Nos agents seront déployés sur le terrain pour faire un travail de cartographie. De ce fait, nous ne pouvons pas aller sur le terrain sans impliquer les notables, les préfets, sous-préfets et maires » a-t-il indiqué.

« Nous avons estimé nécessaire d’échanger avec les présidents de délégation sur la cartographie », a expliqué M. Kpongaba pour montrer à ces notables « quelles sont les attentes de l’ANE pour leur permettre d’intervenir efficacement et de donner une contribution adéquate ».

Les conclusions de cette cartographie sont indispensables pour la suite du processus. « Cette opération de cartographie permettra à l’ANE de savoir combien de bureaux de vote il convient d’installer et où » a-t-il poursuivi.