Il mercato del lavoro in Centrafrica

La ricerca di un lavoro fa parte dei problemi che incontrano i giovani centrafricani……………..dopo la maturità non sono seguiti in modo da scegliere per gli studi superiori. Il mercato del lavoro è basato sulla corruzione, il razzismo ed altri criteri non chiari……………….Il tasso di intellettuali è ridotto…. le imprese si affidano agli stranieri che sono meglio pagati……Molti giovani abbandonano gli studi malgrado le loro capacità per intraprendere piccoli commerci per vivere……………molti hanno preso le armi ed hanno perso il senso morale……………….bisogna ceare imprese in RCA.

La recherche du travail en RCA fait partie intégrante des problèmes que rencontre la jeunesse Centrafricaine. Tout commence après la réussite au baccalauréat. Les élèves n’ont pas un bon suivi pour leur permettre de faire un bon choix pour leurs études supérieures. Le marché d’emploi est vraiment restreint et basée sur la corruption, le racisme et tant d’autres critères que nous ignorons l’origine. Les étudiants en Centrafrique font des études sans savoir ce qui les attendent sur le marché d’emploi. La population centrafricaine n’est pas nombreuse ce qui signifie que le taux des intellectuels est aussi réduit. Les entreprises de la place ne font que confiance aux étrangers et ils sont généralement les mieux payés en entreprise et occupe la plus haute fonction dans les entreprise. Certes la RCA ne dispose pas de beaucoup d’entreprise mais nous devons d’abord penser à réduire le taux de chômage. Beaucoup de jeunes abandonnentles études après leur baccalauréat malgré les capacités intellectuelles qui détiennent pour se lancer dans des affaires, soit faire le commerce afin de vivre. On se demande pourquoi tout simplement parce que trouver du travail après les études n’est pas du tout facile. Cependant, il convient de comprendre que le développement d’un pays tourne autour de la jeunesse intellectuelle. C’est pour cela que beaucoup de jeunes centrafricains ontpris les armes, ont perdu le sens de la morale puisqu’ils ne vont pas l’école. A cet effet je peux dire que pour pallier à ce problème il suffit de créer des entreprises car la RCA n’en dispose pas assez.